Accueil

Journée Internationale des femmes 8 Mars 2018

Le 8 mars prochain aura lieu la Journée internationale des femmes, une journée de célébration des droits des femmes, une journée de bilans des luttes menées et à mener et aussi une journée d’actions et de mobilisations partout dans le monde.

Cette année 2018, le thème de la Journée est intitulé « L’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes »

Les femmes rurales et leurs organisations représentent un potentiel énorme, elles emploient des méthodes agricoles innovantes, créent des entreprises prospères et acquièrent de nouvelles compétences, font valoir leurs droits juridiques et se présentent à des fonctions électives.
La Journée internationale des femmes 2018 est l’occasion de transformer cette dynamique en action, de favoriser l’autonomisation des femmes dans tous les contextes – ruraux et urbains.

Nous devons revendiquer les droits des femmes et à réaliser leur plein potentiel, joindre aux activistes du monde entier pour agir et transformer partout la vie des femmes.

Pour cela les radicaux nous continuons de lutter pour défendre les droits des femmes en faveur de l'égalité et de la justice dans le contexte rural et urbains.

Pour finir nous souhaitons à toutes et à tous : bonne fête du 8 Mars, soyons ensemble pour bâtir l’avenir de notre pays, une humanité réconciliée avec elle-même.

Ile-de-France : inquiétudes sur le projet de fusion des départements de Macron

Selon la presse récente montrant la volonté du président de la République et du gouvernement  qui expose les pistes de réforme institutionnelle du Grand Paris, ce projet préconise la suppression de trois départements de la petite couronne ( 93,92,94) avec le maintien des limites du Grand Paris.

Ce projet du Grand Paris a été imaginé par Nicolas Sarkozy il y a 10 ans. L'objectif est de faire de la capitale une "ville monde", à l'image de Londres ou New York, afin d'accroître son attractivité à l'international.

Maintenant que le gouvernement explore les pistes de ce projet pour réaliser le grand Paris des riches en marche !!!

Mais les réactions et les interrogations ne tardent pas de doite comme de gauche :

Les élus estiment également que la suppression des départements concernés et le transfert de leurs compétences aux intercommunalités "conduirait immanquablement à la dégradation du service public et fait fi de l‘inquiétude des agents territoriaux".

Les présidents des sept conseils départementaux d'Ile-de-France viennent de s'unir afin de porter une "vision commune". Ils estiment que "les Français ne veulent pas d'un nouveau big-bang institutionnel qui oublierait les populations périurbaines et rurales"

Cette proposition technocratique est inacceptable. Elle vise à supprimer un échelon de proximité utile pour les habitants. Demain, ce sont des dispositifs innovants de solidarité qui seraient menacés comme les crèches départementales, les actions éducatives, le développement de l’économie locale.

Si on détruit les structures institutionnelles  des départements franciliens, la croissance de l’économie risque de se ralentir cela provoquerait les effets néfastes sur la création d’emploi en île de France.

Il existe d’autres projets importants en  Seine-Saint-Denis tels que l’amélioration des moyens de transports publiques, la préparation des jeux Olympiques en 2024, car ce projet complexe et technocratique, ni faisable, ni rentable, aura un impact négatif immédiat sur la qualité des services publics de proximité et risque de paralyser la réalisation de projets majeurs et décisifs sur notre territoire, comme le Grand Paris des transports ou les Jeux olympiques 2024

Pour nous les radicaux de gauche en 93 :

La technostructure d’Etat échafaude pour le grand Paris une organisation coûteuse, inefficace et moins solidaire.

Nous exprimons  nos vives inquiétudes devant ce « big-bang institutionnel » préparé par le gouvernement pour la métropole du Grand Paris et l’éventuelle « suppression des trois départements de la petite couronne.

 Nous en appelons à un grand débat public pour permettre aux citoyens de Seine-Saint-Denis et des autres territoires concernés de pouvoir décider.

Plus que jamais nous sommes mobilisés et unis pour défendre nos citoyens afin de garder le département 93 et stopper le projet couteux, inefficace proposé par le gouvernement d’Emanuel Macron.

Voeux de l'année 2018

Chers amies,amis

L'année 2017 qui s'est achevée  pour nous toute une année difficile et bouleversante

1)Une année difficile

 Avec les mesures récentes impopulaires du gouvernement :

  • La baisse des contrats aidés
  • La baisse des APL ( Aide pour Logement )
  • L’augmentation de cotisation CSG
  • Le gel des salaires des fonctionnaires
  • Les valeurs des points de retraites complémentaires ne sont pas augmentées depuis 3 ans.

Ces mesures freinent le pouvoir d’achat  des ménages français de faibles revenus et les retraité(e)s et empêchent l’effort financier sur les bailleurs sociaux ce qui diminueront leurs investissements pour construire ou rénover des logements. C’est donc nos concitoyens les plus fragiles qui pâtiront de ces décisions.

 

En plus de ces mesures,  la réforme du code de travail par l’ordonnance provoque des inquiétudes sur les protections des salariées dans les entreprises :

  • La suppression du rôle de la CHSCT
  • Le délai de recours après un licenciement sera limité à un an pour tous les types de licenciements
  • Le dispositif de rupture conventionnelle collective sans propositions de reclassement

En parallèle nous avons observé que les mesures de  baisses annoncées par le gouvernement (la suppression des cotisations salariales pour l’assurance-chômage, la baisse de la taxe d’habitation ) auront effectivement lieu mais… trop tard ( en septembre octobres 2018 )

En conséquence nos citoyens paieront plus les frais à l’état en 2018 qu’en 2017.

2)Une année bouleversant

Après la décomposition politique durant des élections présidentielles, législatives qui ont évincé les classes politiques traditionnelles.

A l’heure actuelle nous avons une gauche décomposée, la droite affaiblie en revanche nous observons une émergence de droite nationaliste populiste qui sera  capable de défaire les majorités dans l’avenir.

Alors que les autres formations qui se divisent, nous les PRG et PRV se  réunifient sous le nom Mouvement Radical lors du dernier congrès du 9 Décembre 2017.

La réunification de familles Radicales se base sur les principes :

  • La Laïcité
  • La protection de l’environnement
  • Le développement économiques territoriales adaptées et solidaires

 

Nous espérons que dans l’avenir malgré le contexte économique et politique difficile, nous pouvons  rassembler les potentielles politiques existantes qui aiment le dynamisme de rénovation et de construction une nouvelle attractivité de notre ville pour orienter nos efforts futurs  vers une Synergie  d’actions afin de rendre la ville de Gagny plus dynamique, plus juste, plus solidaire.

La période de fin d’année est un moment où l’on se retrouve en famille ou entre amis pour les fêtes de Noël et du jour de l’an ; des moments importants pour resserrer des liens, pour se ressourcer et mesurer les défis à venir et engager pleinement.

A chacune et chacun d’entre vous, nous vous souhaitons de la réussite dans vos projets, une bonne et heureuse année 2018.

Phan Vinh
Animateur du Cercle PRG de Gagny

Bonan2018

 

 

 

Voeux de Noel et de nouvelle d'année 2018

A l'occasion  de la fête de Noel et de la find'année ,nous vous  présentons tous nos vœux de réussite, de santé et de prospérité.

 

Phan Vinh

Animateur du Cercle PRG

Congrès 9 Décembre 2017 : Radicaux Réunifiés rebaptisés Mouvement Radical

Le congrès national du PRG s’est tenu le 9 Décembre 2017 au Palais de Congrès de Paris ce fut l’occasion que les membres du PRG93  votent    la réunification historique des partis  PRG et PRV.

L’ensemble des élues et les responsables de la Fédération PRG 93 conduits par le président PRG 93 Ahmed Laouedj ont été présents à ce congrès.

Les deux partis PRG et PRV se réunissent sous le nom : Mouvement Radical

La fin du congrès se termine par les discours de clôture de Sylvia Pinel  et Laurent Hénart dans l’ambiance d’enthousiasme, d’unité et de rassemblement.

Le soir les membres du congrès des deux partis se rassemblent autour un ‘Diner Républicain’ 

conviviale, chaleureuse et unifiée.

Ahmed Laouedj

Président du PRG de la Fédération 93

25289473 10210063768460664 893214536892439158 n 1

25299232 10210063769420688 6927671658434415895 n 1

25396180 10210063769060679 5173850787905878220 n 1

24991535 1160392590759729 2440360521837849554 n 1

24852358 10215078225337456 5135518499969656703 n 1

Réunion publique du PRG Seine Saint Denis avec Sylvia Pinel, Présidente du Parti Radical de Gauche, sur le projet de réunification

C’était le mardi 5 Décembre 2017, dans la salle de fête à Aubervilliers  que s’est tenu le débat  politique organisé par la fédération du PRG 93 réunissant  nombreux d’élu-es ,d’adhérents, sympathisants des cercles du département 93 ( Aubervilliers , Aulnay sous Bois, Sevran , La Courneuve, Montreuil, Romainville, Bagnolet, Saint Denis, Gagny, Villemomble, Sevran  ) en présence :

  • Sylvia Pinel, Bernard Castagnède
  • Ahmed Laouedj, Djamila Aissaoui Benhamamouche ,

Après l’introduction générale d’Ahmed Laouedj, les interventions de Sylvia Pinel et d’ Abderrahim HAFIDI

Nous observons  des nombreux échanges francs et constructives entre les militants et la présidente Silvia Pinel

dans une ambiance chaleureuse.

Après le débat  les invités se sont pressés autour d’un pot amicale et   conviviale.

 

Rendez vous le 9 Décembre 2017 à

L’ hôtel hayatt regency proche du palais des congrès

Ensembles les Radicaux débattons nous , réunissons nous

Syviapinel

Reunionsylviapinem

 

Retrouver réflexion et action politique locale

Pour notre section Parti Radical de Gauche, cercle de Gagny, avec les positionnements de certains au niveau national en faveur  « En Marche », notre situation est devenue « compliquée » et de ce fait, nous n’avons pas alimenté notre site, en politique locale  même si nous avions mené campagnes, sur nos positionnements PRG.

Maintenant, le temps nécessaire s’est écoulé, les élections sont terminées et, de fait, des situations se clarifient, il y aura donc reprise de nos expressions :

D’abord le projet de loi de finance (PLF) pour 2018 présenté par le gouvernement dont certain points reflète une politique droitière  qui coupe les budgets sociaux et promet l’injustice fiscale.

 

On baisse de trois milliards l’ISF et on rabote de cinq euros les APL [aide personnalisée au logement], on augmente la CSG pour les retraités dont 60% paient la CSG mais qui ne peuvent pas bénéficier de la suppression des cotisations salariales.

La décision de diminuer les APL et la suppression de l’APL Accession, feront porter l’effort financier sur les bailleurs sociaux ce qui les empêchera d’investir pour construire ou rénover des logements. C’est donc nos concitoyens les plus fragiles qui pâtiront de ces décisions.

En ce qui concerne les pouvoirs d’achat et les aides les plus fragiles certaines mesures ne sont plus dans la politique de cohésion social :  

  La réduction des contrats aidés, le gel des salaires des fonctionnaires

Une loi de finance a été aussi injuste, et favorable aux détenteurs du capital. Il s’agit d’un budget  au service d’une minorité, les 1 % d’ultra riches. À nous les 99 %, de faire obstacle à cette politique et de porter nos alternatives au service de la majorité.

Ce sont les grandes entreprises qui en profiteront (avec la baisse de l’impôt sur les sociétés) et les ménages les plus riches, sachant que par ailleurs ceux-ci cachent près de 10 % de leur richesse dans les paradis fiscaux.

En parallèle les populistes de gauche, comme de droite se développent en douceur qui atteint un niveau inquiétant

Nous ne pouvons pas se laisser faire par des situations flottantes qui profitent à la longue la république en marche,

Il faut nous réunir pour réagir  ensemble pour rassembler des forces de progrès et du centre  afin de reconquérir les terrains perdus et défendre les services public qui commence déjà à se dégrader !!!

Après une période décomposition, la gauche locale existe toujours et nous ne laissons pas la situation confuse, il faut réagir, unir pour réussir un avenir solide et dynamique de Gagny.

Phan Vinh

Animateur du Cercle de Gagny

 

150px prg2013 1

Assemblée générale de la fédération PRG 93, 25 Novembre 2017

La Fédération PRG du département Seine Saint Denis s’est réunis en Assemblée Générale ordinaire ce samedi 25 Novembre 2017 à Sevran,
avec la participation des élus , des responsables, des militantes, militantes des cercles PRG du département 93 (Aulnay sous Bois , Montreuil, Aubervilliers, Romain Ville, La Courneuve, Gagny, Bagnolet..)

Par cette occasion, l’assemblée générale du PRG, a réélu à l’unanimité le Président de la Fédération du 93, Monsieur Ahmed LAOUEDJ.
En parallèle l’assemblée générale a renouvelé les membres d’instance actuelle :
- Le Secrétaire Générale : Abderahim HAFIDI
- La Trésorière : Djamila Aissaoui Benhamamouche
En attendant en Janviers 2018 les nouvelles instances seront proposées dès lors que le processus de réunification sera concrétisé.

Dans sa déclaration le Président Ahmed LAOUEDJ a souhaité inscrire son nouveau mandat dans la continuité du travail mené par toute l’équipe fédérale depuis toutes ces années pour insuffler une nouvelle orientation volontariste d'ouverture et de partenariats qui restent a inspiré pour les engagements futurs.

Nous félicitons notre Président et les membres de l’instance élues, de pleine réussite dans le nouvel mandat afin de reconquérir les nouveaux terrains politiques dans un contexte difficile du département 93.

Ag prg93 2017n

 

 

Les Journées d'été du Radicalisme et des Progressistes 16 et 17 Septembre 2017

21558861 1908788709339104 5902765828941589804 n

21743050 1908385069379468 3043027161468229531 n

21740232 1908451089372866 2434708707712054107 n

21742991 1908788712672437 1148957481976096759 n

Editorial de la rentrée politique local, 8 Septembre 2017

Les vacances sont bien entamées et il est déjà temps de penser à la rentrée politique 2017-2018 :

Après la décomposition politique durant des élections présidentielles, législatives qui ont évincé les classes politiques traditionnelles.

Le coup de balai de 2017, signe d'une crise de confiance gigantesque envers la politique, a pris une ampleur sans précédent.

A l’heure actuelle nous avons une gauche décomposée, la droite affaiblie en revanche nous observons une émergence de droite nationaliste populiste qui est  capable de défaire les majorités dans l’avenir.

L’effondrement du Parti socialiste n’a pas entrainé celui de la gauche au contraire les insoumises et le parti communiste résiste bien à cette crise qui ont pu constituer les groupes parlementaires à l’assemblé nationale.

Le nombre d’électeurs de gauche ou de droite ont assuré des victoires surprises des candidats de leurs camps lors du second tour des élections législatives nous interpelle une étincelle de l’espoir de sur saut dans l’avenir

Le centre de gravité politique s’oriente vers le centre  indépendants de gauche comme de droite, il nous reste le temps d’observations et de recul pour   préparer nos stratégies de  rassemblement des forces de progrès, démocrate, laïc pour conquérir  les terrains perdus afin de défendre la justice sociale, les services publiques dans  le contexte humanisme que le PRG a mené depuis longtemps.

Mais la rentrée politique est heurtée à des mesures impopulaires du gouvernement Macronisme :

Depuis plusieurs jours déjà, la suite des annonces de la baisse des contrats aidés, la baisse des APL , l’augmentation de cotisation CSG , le gel des salaires des fonctionnaires provoque la diminution des pouvoirs d’achat des ménages français de faibles revenus.

 

Sous le prétexte du rétablissement de la compétitivité le gouvernement entame la réforme du code de travail par l’ordonnance :

Cette  réforme du code de travail par l’ordonnance présenté par le gouvernement ne rassemble pas la majorité des français (plus de 58% français sont opposés à cette réforme)

Des inquiétudes liées au plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusifs et

aux représentativités des salariés dans les PME,TPE notamment la suppression la commission CHSCT dans les entreprises de moins de 300 personnes.

La flexibilité des mesures sur la loi de travail peut-elle apporter la croissance économique ?

Sur le fond, on peut toujours discuter d’une réforme, mais à quel prix et les impacts sociaux de ces réformes auront-ils déclenché la croissance économique pour créer des emplois ?

Nous émettons les réserves concernant ces mesures !!!

Le 12 Septembre 2017 prochaine selon l’ampleur ou pas des réactions populaires dans la rue que nous puissions mesurer l’impact politique de cette réforme.

Dans moins un mois, la moitié des sièges de la chambre haute seront renouvelée.

En Seine Saint Denis la liste du PRG est présentée par Ahmed Laouedj , notre Président personnalité politique dynamique connue par ses persévérance des actions  dans les élections législatives régionales , locales du département.  Le département 93 est un carrefour de développement d’économie sociale avec l’enjeu d’accueil des jeux olympique en 2024.

L’enjeu économique  nécessite un renouveau politique pour obtenir des ressorts économiques consistant.

Nous appelons nos amis grands électeurs du centre, de gauche ou indépendant  d’apporter le soutien à la liste conduite par  Ahmed Laouedj pour un renouvellement de l’équipe politique au Sénat.

Restons ensemble, Exprimons nos soutiens de la liste PRG 93 conduite par Ahmed Laouedj.

Dans un contexte politique confuse et dispersé, les débats politiques ne manquera pas de s’installer à  La journée d’été  du radicalisme et de progressiste qui aura le 15,16 septembre 2017 à Montpelier. Nous allons en tirer des actions et de prise de position afin éclaircir nos stratégies de développement politique local

 

Phan Vinh

Animateur du Cercle PRG de Gagny

150px prg2013 1

 

 

À l'hôtel de la Questure de l'assemblée nationale avec Madame la députée et nos amis socialiste de Gagny dans l'ambiance amicale et conviviale

C'était le 18 Octobre 2016 les membres du cercle PRG de Gagny sont invités à l'hôtel de la Questure de l'assemblée nationale pour   participer à un buffet organisé par Madame la députée

Ce fût une occasion d'échange d'amitiés avec nos amis socialiste de Gagny ,Villemomble, Rosny sus Bois dans l'ambiance amicale et conviviale

18 10 2016elisabetpochon

18 10 2016elisabetpochon2

La commémoration du 11Novembre à Gagny

Dans le cadre de la commémoration de la fin de guerre de 1914-1918,  le parti Radical de Gauche a déposé une gerbe à la place du général Foch  de Gagny pour rendre hommage aux soldats morts dans les combats , en présence de Monsieur le Maire ,le Conseiller Départemental ,l'Association des Anciens Combattants ,des Personnalités politiques de la commune.

11 11 2016a

11 11 2016b

11 11 2016c

Commémoration du 8 Mai 1945 à Gagny

La cérémonie de commémoration du 8 Mai 1945 s'est tenue, ce dimanche 8 mai, à 11 h devant le monument de la place du Souvenir Français à Gagny.
Les représentants du cercle du parti Radical de Gauche ont déposé la gerbe de fleurs pour rendre hommage aux disparus et à la fin de la Seconde Guerre mondiale en présence de Monsieur le Maire ,le Conseiller Départemental ,l'Association des Anciens Combattants ,des Personnalités politiques de la commune.

8 5 2016n

8 5 20162

8 5 20163

Assemblée générale de la fédération PRG 93, 9 Février 2016

La Fédération PRG du département Seine Saint Denis s’est réunis en Assemblée Générale ordinaire ce mardi 2016 février 2016 à 19h30 
à la salle du Diamant 41 rue Delizy 93500 Pantin
avec la participation des élus , des militantes,militantes des cercles PRG du département 93 (Aulnay sous Bois , Montreuil,Auberviliers,Pantin ,Villetaneuse, Gagny, Bondy, Bagnolet..)
Après l’allocution d’ouverture du Présidence Ahmed Laouedj et la présentation du rapport financier par Djamila Khelaf Aissaoui , 
l’assemblée générale ont élu à unanimité le secrétaire générale ( Mr A Hafidi).
Les membres du comité directeur sont aussi renouvelés (Fairouz Bentoucha, Jean-Guy Audoux etKarim Amazouz)
L’assemblée générale a soutenu la fédération 93 avec une large majorité contre la mesure de déchéance nationalité.
En fin de séance, les discussions ont continu au tour d’un pot d’amitié dans une ambiance conviviale et unis.

Ag2016 1Ag2016 4


Ag2016 3

Ag2016 2

 

Votre confiance : un encouragement

 

Tout d’abord je tiens à adresser aux amies, amis mes sincères remerciements pour leur confiance de m’avoir élue au poste d’animateur du cercle PRG de Gagny.
En effet nous avons traversé des moments difficiles dans un contexte où la gauche a subi des échecs consécutifs lors des élections municipales, départementales.
Au cours de l’année, des étapes ont été franchies et nous avons essayé, en dépit du nombre modeste de nos militants, de progresser tant sur le plan de notre organisation interne que sur le plan des échanges de vue avec nos partenaires de la gauche avec nos électeurs sous forme de débats, distributions de tracts.

 

Malgré  ces difficultés, nous avons pu en sortir avec les résultats non négligeable lors de l’élection départementale grâce à votre mobilisation, à votre solidarité et à l’initiative de notre Conseillère Municipale.
Par cette occasion je tiens à m’exprimer aussi nos gratitudes à la fédération PRG 93 , aux adhérents et aux sympathisants qui nous avaient soutenu pour réussir ces défis.
Il m’importera aussi de rester au plus près de vous tous. N’hésitez donc pas à me solliciter.
En vous réitérant mes remerciements,
Bien Amicalement

Mars2015

Mairie2014

Nov2014Fede93